Les ancêtres

Les ancêtres des familles Morissette d'Amérique


L'Association des familles Morissette Inc. a retracé neuf ancêtres avec le patronyme Morissette (toute épellation) dont cinq se sont établis au Canada, trois aux États-Unis et un en Australie:

A) Cinq (5) ancêtres avec le patronyme Morissette se sont établis au Canada. Seulement trois (3) d'entre eux ont laissé une descendance: Jean Moricet, Mathurin Morisset et Pierre Maurisset.

1) Mathurin Morisset, le constructeur de moulins, sans descendance connue.

2) Mathurin Morisset, le marchand de La Rochelle, qui avait femme et enfants à La Rochelle, Aunis, France.

3) Jean Moricet , né le 18 août 1641 à Surgères, Aunis, France; il se marie à Jeanne Choret à Beauport, P.Q., le 14-1-1669 et ils s'établissent à Ste-Famille, Île d'Orléans, P.Q.; ils sont les ancêtres, en général, des Morissette de la rive sud du St-Laurent.

4) Mathurin Morisset, originaire de Thouarsais-Bouildroux, Poitou, France; il se marie avec Élisabeth Cocquin à Neuville, P.Q., le 9-1-1690 et ils s'établissent à Cap-Santé, P.Q.; ils sont les ancêtres, en général, des Morissette de la rive nord du St-Laurent.

5) Pierre Morisset, originaire de St-Sauveur de Nuaillé, Aunis, France; il se marie avec Marie Charland, à St-Jean(I.O.), P.Q., le 16-8-1719; sa descendance mâle s'est arrêtée après deux générations.

B) Trois (3) ancêtres avec le patronyme Morissette se sont établis aux États-Unis. Il faut savoir qu'à cette époque, les huguenots français fuyaient leur pays parce qu'ils étaient persécutés par les catholiques français et que plusieurs ont transité par l'Angleterre avant de venir en Amérique:

6) Thomas Morrisette est né en 1675 en Essex, Angleterre; il arrive d'Écosse à Princess Ann, Virginie, comme matelot avec l'expédition John Randoph. Il épouse Mary-Ann Wade avant 1702; elle était née en 1678 en Scots, Angleterre.

7) Pierre Morriset, huguenot français, qui arrive à James City, Virginie, le 23-7-1700 sur le bateau Mary & Ann en provenance de Londres. Sa future épouse, Élizabeth Faure, était également du voyage avec sa mère, ses 2 frères et sa soeur; ils étaient identifiés comme "la veuve Faure et 4 enfants." Ils ont passé la majeure partie de leur vie américaine à Mannikintown, Virginie, avec leurs 4 enfants: Jeanne, Jean, Katherine et Élizabeth.

8) Jean Marisset, huguenot français, qui arrive à James City, Virginie, le 20-9-1700 sur le bateau Peter Anthony en provenance de Londres.

C) un neuvième ancêtre avec le patronyme Morissette a fait souche en Australie et y a fondé Morisset City en avril 1823.

9) le lieutenant-colonel James-Thomas Morisset (1781-1852) retourne en Angleterre pour épouser Emily Vaux le 2 mai 1826 à Ryde, Île de Wight; il était probablement le descendant d'un huguenot français qui avait fui son pays au siècle précédent.

Source: L'Association des familles Morissette inc.



Jean Morisset

Un des ancêtres des familles Morissette d'Amérique


C'est sur les bords de la rivière Gères, en Aunis (Charente-Maritime), que notre ancêtre Jean Morisset, fils de Paul et Mathurine Guillois, a vu le jour. Il a été baptisé à l'église Saint-Gilles de Surgères, le 18 août 1641. Il eut pour parrain et marraine, Jean Augé et Elisabeth Jamin.

On ne sait pas l'année exacte de son départ pour la Nouvelle-France, mais tout porte à croire qu'il serait arrivé vers 1661. Avec plusieurs autres personnes, Jean sera confirmé à Château-Richer, le 11 avril 1662, par 'l'Illustrissime et Révérendissime Evesque', Mgr. de Laval.

Le 16 juillet 1666, pour une somme de 400 livres, payable en blé, Jean achète de Pierre Loignon, une terre de 2 arpents et 1/2 de "front", comprenant une maison, une écurie et 8 arpents carrés de terre sous cultivation. C'est cette-même terre, située à Ste-Famille de l'Ile d'Orleans, que Jean Morisset habitera avec sa famille, jusqu'au jour de son dernier souffle. Ses voisins sont Gabriel Rouleau dit Sanssoucy et Jean Larrivé.

Le 30 novembre 1667, devant le notaire Paul Vachon, Jean signe un contrat de mariage avec Jeanne Choret; l'union sera bénie beaucoup plus tard, le 14 janvier 1669, à la chapelle de Beauport. Jeanne, née à Québec, le 11 décembre 1652, est la fille de Mathieu Choret, de Bretagne et Sébastienne Veillon, du Poitou.

Le recensement de 1681 nous apprend que les Morisset possèdent 20 arpents de terres cultivées, 5 bêtes à cornes et un fusil de chasse. En 1690 et 1691, Jean fera l'acquisition de quelques arpents situés côté nord de l'Ile, pas très loin de sa terre principale. Le vendeur, Esprit Carbonneau.

Tous les enfants de Jean Morisset et Jeanne Choret sont baptisés à Ste-Famille de l'Ile-d'Orléans. Malheureusement, plusieurs meurent au berceau et si presque tous les survivants se marient à Ste-Famille, la plupart d'entre eux  devront bientôt partir à la recherche de terres nouvelles.. Tant qu'à nos ancêtres, tous deux rendront l'âme à Ste-Famille; Jean, le 15 août 1699, à l'approche de ses 58 ans et Jeanne, le 26 septembre 1718, à 65 ans. Je suis descendante de leur fils Pierre et Catherine Létourneau.

Le trajet suivi par mes ancêtres Morisset a été le suivant: Surgères, où est né l'ancêtre en 1641, Ste-Famille de l'Ile d'Orléans, Ste-Croix de Lotibinière, Nicolet, St-Zéphirin de Courval, Bromptonville et East-Angus où mon ar-grand-mère, Belzorée Morisset, est décédée, en 1930.

Source: -----



Menu